Au lit avec ou sans Beddi? J’ai testé pour vous.

Hello everyone!

 

La petite geek que je suis va vous parler de son dernier achat: un réveil connecté.

 

J’entends déjà vos petites voix me persuader de l’inutilité de la chose mais laissez moi vous exposer cet engin pas si spécial que ça en fin de compte.

 

Mon nouvel ami s’appelle BEDDI, regardez comme il est mignon tout plein.

Beddi whiteEt comme il en faut pour tous les goûts, il existe aussi en noir.

Beddi blackAlors voyons un peu les promesses de ce bidule, qui est d’après les concepteurs, intelligent et vous fera vivre la meilleur exprience de réveil de votre life.

Vous pourrez vous lever avec votre morceau préféré via Spotify. Britney Spears? Jules? Marvin Gaye? (Pitié dites moi Marvin Gaye…) Peu importe à partir du moment où vous avez un compte Spotify. Evidemment, vous pouvez choisir la radio, à la place. Si vous êtes plus traditionnel Beddi vous propose aussi des bruits tout droit sorti de l’orchestre de Dame Nature, personellement le gazoulli des oiseaux ou le bruit des vagues ne me réveille pas mais c’est assez relaxant je dois l’avouer. Et pour finir, y a le « bip-bip de la mort qui tue ».

En plus d’une douce mélodie, une lumière progressive vous aide à émerger. C’est la seule chose que je n’ai pas pu tester, ma chambre n’est pas hermétiquement close à la lumière et donc le soleil fais son apparition avant la lumière de l’appareil. Par contre, je lis la nuit et vu que la luminosité est réglable c’est la parfaite lampe de chevet pour ne pas embêter la personne qui partage mon lit.

L’intensité de la lumière de l’heure est aussi réglable et ça c’est le truc que j’adore, j’aime voir l’heure quand maleureusement je me réveille en pleine nuit mais être aveuglée non merci. Ici la lumière est très douce, enfin moi je l’ai choisie comme ça.

Si vous ne l’aviez pas remarqué, une touche de couleur apparait sur les photos en bas de chacun des appareils, vous pouvez choisir une couleur en particulier, faire défiler les couleurs en fondu ou l’éteindre completement.

Venons-en au « connecté » du réveil connecté. Le contrôle de ce petit bijou se fait via les boutons au nombre de 7 dont un Snooze (dont j’use et j’abuse) qui fait aussi Dimer (Oh sublime invention) pour siester tranquillement et vous l’aurez deviné l’outil principale est votre smartphone.

Un application gratuite, oui encore une, assez simple à utiliser pour gérer toutes les fonctionnalités de Beddi est disponible sur l’App Store et le Play Store. En plus de Beddi, il est aussi possible de contrôler les ampoules Phillips Hue et le système Nest de thermostat et c’est pas si mal.

Une encoche dans le réveil est prévue pour poser votre téléphone que vous pourrez brancher puisqu’il y a non pas une mais deux ports USB pour le chargement de vos apprareils. Quand le téléphone est posé et l’appli ouverte vous pouvez voir, si vous avez enregistré votre destination du lendemain, si des bouchons vous attendent dès le matin et un aperçu de la météo pour vous aider à choisir votre tenue.

Attendez c’est pas fini! Besoin d’un Uber? Ca tombe bien l’appli Beddi à un lien direct pour une commande rapide d’un Uber chez vous. J’ai pas dit que c’était inutile mais lisez entre les lignes…

Le prix, parce qu’il faut bien qu’on en parle aussi est de 99$ soit 88€ sur le site Indiegogo. C’est pas donné, je sais, et le plus triste c’est qu’il était moins cher il y a quelques mois.

Mon verdicte: du bon et du moins bon, j’aime mon nouveau réveil mais j’aurais pu me passer de certaines options comme la lumière colorée et la commande de Uber. Sinon je suis fan de la lampe de chevet intégrée, de l’intensité de l’éclairage de l’heure et de la musique au réveil.

Pour ce qui est de l’expérience promise, ben non, le matin c’est toujours aussi nul et le réveil n’est pas intelligent, il suit vos indications et puis ça s’arrête là. Mais je l’aime voyez-vous, est-ce qu’on commande ces choses là?

Une petite vidéo explicative ça vous tente? (en anglais mais vous avez mes explications)