Ma routine

Salut les amis!

Réjouissons nous! Vendredi arrive à l’horizon!

Comment s’est passé votre semaine? La mienne géniale: une réussite personnelle, un bon resto, des retrouvailles, des cheveux au top (ça a l’air de rien mais ça compte).
En parlant de cheveux, j’avais prévu de vous exposer ma routine capillaire. Elle est pas super élaborée mais elle me convient. Je vais surtout m’attarder sur le Washday. Le jour le plus redouté à vrai dire…
Je t’explique, à nouveau, j’ai une masse de cheveux assez importante et bouclée mais pas des anglaises bien tranquilles. Non non non trop facile ça. Plutôt des petites bouclettes bien casse pieds.

Je râle mais j’aime ma crinière, c’est marrant parce qu’elle ne laisse personne indifférent. On a souvent envie de les toucher à mon grand désespoir mais j’ai l’habitude.
Revenons à ce fameux Washday…

Me laver les cheveux une fois par semaine  suffit, parce que c’est laborieux et que comme beaucoup de cheveux bouclés ils sont secs. Le défi est donc de garder un max d’hydratation sans utiliser trop de produits chimiques.

Je vous parlais dans un autre article de la méthode L.O.C.. que je pratique depuis quelques mois, elle me réussi même si quelques ajustements seront encore à faire.

Alors qu’est ce que j’utilise?

De l’huile de coco d’abord!

huile de coco BIOLOGIQUE

huile de coco BIOLOGIQUE

Avant d’aller me coucher le jour avant le lavage, je sépare mes cheveux en sections (plus facile à manipuler et pour l’imprégnation des produits), j’utilise un pulvérisateur pour les humidifier et j’applique l’huile en insistant bien sur les pointes. Je rassemble chaque section bantu knots (mini chignons) avant de couvrir le tout d’une charlotte pour la nuit. C’est pas glamour, je vous l’accorde, mais c’est miraculeux.  Et encore je dis c’est pas glam mais bizarrement sur cette fille ça va… Pas juste…

Voici les bantu knots

La chaleur du corps, du crâne plus précisément, permet un effet de serre sous la charlotte et favorise l’hydratation.

C’était la partie facile…

Nous voici déjà le lendemain, j’utilise un shampoing et un après-shampoing de chez Lush.

La Grande Boucle, un shampoing gourmand à la noix de coco (une légère obsession pour la coco tu dis? Nooooon). Une odeur délicieuse et une texture toute douce. Pas liquide, il est présenté comme une pâte ce qui est pratique pour doser.  D’ailleurs si vous avez l’occasion d’aller faire un tour chez Lush, ils l’essaie sur votre main, faut juste faire attention à pas la manger après.

img_1432.jpg

Si vraiment je devais trouver un défaut ce serait les petits morceaux de noix de coco ce qui nécessite un rinçage consciencieux et malgré ça l’odeur reste.

img_1434.jpg

Je lave donc chaque section et j’applique l’après-shampoing directement après ce qui lui laisse le temps de poser pendant que je fais les suivantes.

American Cream, Carole Dream ouais! Je suis dingue de l’odeur de vanille qui reste sur les cheveux de manière assez subtile pendant 2 ou 3 jours. Il me sert aussi de démêlant, une fois appliqué je passe un peigne avec grandes dents. Mon peigne vient de chez « 1,2,3 » il est pratique, il s’accroche dans la douche et ne fais pas de casse. Moins qu’une brosse en tout cas. D’où encore l’intérêt des sections, le démêlage est beaucoup plus simple et mieux fait.

img_1431.jpg

Je rince le tout, plus besoin de séparation puisque ici le but est d’enlever ce qui reste de shampoing (oui oui les éclats de noix de coco) et de démêlant.

J’essore un max la tête en bas en évitant de les secouer pour casser les boucles et j’utilise une serviette microfibre à motif léopard super funky que j’ai acheté chez Primark pour quelques euros.
La pire est passé!

giphy

La suite dépends de mon humeur coiffure. Je laisse la serviette quelques minutes pour enlever le gros de l’humidité sans qu’ils ne soient complètement secs.

Ensuite soit on repars en sections pour faire des twists, des bantu knots ou pour un Shrinkage. Que de mots techniques hein? Regarde ce que ça donne.

 

Les twists

Les twists

Perso j'arrive rarement à ce résultats avec les bantu knots...

Perso j’arrive rarement à ce résultats avec les bantu knots. C’est pas que je suis jalouse mais bon…

Schrinkage

Le shrinkage, c’est le terme anglais pour ‘rétrécissement’. C’est ce qui arrive lorsque nos cheveux crépus ou bouclés sont mouillées ou humides: ils se ratatinent sur eux-mêmes. C’est un phénomène normal et révèle une bonne santé du cheveu. La longueur du cheveu ‘shrinké’ n’est donc pas la véritable longueur du cheveu. D’où les visages ébahit lorsque je lisse ma tignasse.

De nouveau sur chaque portion de cheveux j’applique l’huile de coco, en moindre quantité que le jour avant évidement. Et je scelle l’hydratation avec du beurre de Karité ou le Queen Bee Hair Honey toujours de chez Lush. Un beurre facile à transporter vu qu’il est solide au miel et puis il sent bon. (Je sais c’est un peu une obsession aussi d’avoir des cheveux qui sentent bon)

Le Queen Bee Hair Honey, moins joli en vrai mais cool quand même

Le Queen Bee Hair Honey, moins joli en vrai mais cool quand même

Si je décide finalement de faire simple et bien j’utilise les mêmes produits mais j’applique un peu à la va-vite la tête en bas et j’en ai fini.


Voila vous savez tout!

Je rappelle que mon rituel ne va pas convenir à tout le monde, j’ai beaucoup tâtonner avant de trouver un équilibre.

Sans partir dans des détails interminables, j’ai utilisé les produits classiques de grandes surfaces (type L’Oreal, Gliss Kur, Kerastase,…) mais trop de gaspillage et des résultats peu convaincants. J’ai aussi essayé de faire les lavages uniquement avec de l’après-shampoing mais j’ai pas cette sensation de cheveux propres. Et bien sûr je suis passée par la phase « produits pour cheveux afro des USA » bien trop bourrés d’ingrédients pas naturels du tout.

Sinon sur la page Facebook, je vais publier une petite BD sympa que j’ai trouvé je sais plus comment,  y a les pour (PRO) et les contre (CON) d’avoir les cheveux afro ou bouclés au naturel, j’ai bien ri.

Et vous sinon, ça se passe comment vos shampoing?